Une posture au raz de l’eau

Osons le voyage sur un fleuve réputé sauvage, dans l’infiniment petit, au cœur d’une ville, soit au départ de Trentemoult, depuis Rezé, faire le tour de Nantes à la pagaie, embarqué sur un kayak de mer.   

 

Une chronique navigante dans une filiation littéraire Le texte est la synthèse de parcours en kayak de mer répétés sur une vingtaine d’années autour de l’île de Nantes. La description des contours et des rives peut rappeler le parti pris de Julien Gracq dans La forme d’une ville ou celui de François Bon dans Paysage Fer.  Cette fois, il s’agit de la forme d’une île au centre d’une métropole.