Les mots s’échappent d’une route sans limite dans tes reves, la vie est amicale, tu t’éveilles , tu comprends pas

Ça balance, ça balance, ça balance Le chant de la nuit

Une âme coquine a léché la sève

Les arbres ont perdu toutes leur feuilles

Les hirondelles sont restées là haut

  bis

A mesure que la vie s’écoule la route se fait plus étrange

Le lampadaire provoque le jour

Une nuit lumineuse pour des jours sombres

 La vie, la vie, la vie Marche et avance

 l’homme déhanché continue son chemin dégouté par la vie,

l’homme déhanché continue son chemin regardant pire que lui

C’est vraiment le temps de l‘ivresse

Une chanson hommage à la génération d'aujourd'hui, avec la voix et le talent de Géraldine Beguec, interprète. Oui, elle a fait le job, pour dire que la contemplation et la rêverie cela vaut mieux que le volontarisme et les doubles discours, rapport à la transition énergétique. 

Comment muter la colère en mots ? Un homme sous emprise, harcelé par une femme. Dans cette chanson, les mots sont inaudibles, peut être trop crus pour être entendus. La musique de JP Jagot est inspirée de l'univers de David Lynch. 

Pour écrire une chanson ou un poème, rien de mieux que de retrouver une émotion parfois enfouie depuis longtemps. C'est l'occasion de faire jouer des personnages d'une autre génération qui ont l'âge de l'anecdote. Ce morceau a été crée sur une première musique de JP Jagot tirée d'une bande son d'un film, puis complètement électrisée pour devenir un morceau...électro

Janvier 2016, David Bowie décède, je veux lui rendre hommage et JP Jagot nous donne cette occasion inouie, de faire un morceau aux couleurs du style. J'utilise un poème cut up que je traduis en anglais et les collages fait à la va vite du clip sont un écho à cette façon de composer des chansons et surtout des paroles comme le faisaient les poètes des US après guerre. 

Il y a déjà longtemps, toute une époque qu'on a deviné, puis incarné dans l'après coup du bout des doigts. Un son qu'on a en soi qu'on gardera quoi qu'il arrive, pour être toujours en vie