Nous, on attrape des trucs qui pendent
Nous, on prend c’qui traîne par ici
Nous on vie un peu en autarcie 


Nous, on est pas des mendiants, ni des qui quémandent,  ni des quidams d’ailleurs
Nous, on mange le keebab quand il est chaud. On fait c’qui faut, on sait c’qu’on vaut savoir être, et castagnettes, grand messe, des vaches qui ruminent et qui paissent


Nous, on est pas des mendiants ni des qui quémandent.
Nous, on s’ bat pour ne pas être des « pas de pot » !  La motivation par défaut, et on s'plaint pas. Mais on n’est pas non plus des enfonceurs de porte


Nous, on enregistre tout c’qui s’dit par la porte, le plus souvent, on n’a vraiment rien à ajouter, aucun commentaire, refrain, la technique d’l'à propos  !?   hum, hum , c’est clair. C’est mieux que d’se taire
Nous on n’est pas des cracks, on est juste un peu raques. La nuit, à fond sur on, vigile de rien, on s’ennuie, tandis qu’ils sont off et qu’ils disent ouf


Nous, on attrape des trucs, des astuces, on prend c’qui traîne, tout sourire, au soleil levant, la vie reprend, le moi ouvert, le jour ouvrant, toutes voiles dehors, c’est notre échappée belle. Le bout dehors
Nous sourions au soleil devant, nous, l’avons pas choisi, nous l’avons décidé   

                                                                                                      

Nous, on attrape des trucs, des astuces, on prend c’qui traîne, c’est notre plan de carrière. Et pour les plaisirs gratuits !  C’est notre marge brute !  Vous comprenez !? 


Notre marge brute !